Archives pour la catégorie Non classé

Le Gâteau Breton à travers le monde

sous la protection des Dolharubangs ( 하르방), des statues en roche volcanique de l’Île de Jeju-Do photographiés lors du voyage en Corée du sud de Anaig Lucas

Ce qui est écrit sur la carte en coréen (bonne année) se prononce à peu près  :

« sè-hè-pô  mani-pa-du-sé-ho »

Merci Anaig d’avoir partagé avec des Coréens notre fameux gâteau Breton le Lorientais

 

voeux de corée

Le Gâteau Breton à travers le monde

LES DOIGTS TONIQUES EXPORTENT LA CULTURE BRETONNE EN GEORGIE

Les musiciens du groupe quimpérois LES DOIGTS TONIQUES font régulièrement des animations sur le plan local.

chorale Shavnabada du conservatoire national de Géorgie

musique de rue

Mais cette fois, après avoir sévi en Angleterre, en Belgique, en Italie, et en Irlande, le groupe s’est exporté une semaine complète en Géorgie, avec pour objectif premier la volonté de rencontrer des musiciens locaux, et d’échanger leur répertoire musical.

C’était aussi l’occasion de faire découvrir et de valoriser la Bretagne par des animations musicales, et des stages de danses.

La gastronomie bretonne était également présente par des dégustations de gâteaux bretons dont certains avaient été préparés et offerts par la Confrérie du Gâteau Breton de Lorient.

Aussi, lors de ce déplacement, TITI la BRETELLE a donc eu le grand plaisir d’offrir le fameux gâteau à deux personnalités locales :

  • L’ambassadeur de France, son Excellence Monsieur Pascal MEUNIER.

ambassadeur de france

Le chef de chœur de la Chorale SHAVNABADA du Conservatoire National de Musique de TBILISSI.

chef de la chorale Shavnabada

La Confrérie du gâteau breton et Sonerion, la fédération des sonneurs bretons en direct sur RCF

La Confrérie du gâteau breton et Sonerion, la fédération des sonneurs bretons en direct sur RCF .Elles ont en commun la transmission du patrimoine

lien du podcast de l’émission ci dessous

https://rcf.fr/vie-quotidienne/elles-ont-en-commun-la-transmission-du-patrimoine-breton

Nous recevons la Confrérie du gâteau breton et Sonerion, la fédération des sonneurs bretons. Ces deux associations oeuvrent pour la mémoire et la transmission d’un patrimoine.

Toutes les deux ont un point commun, elles participent aux Deizioù, ce festival d’hiver organisé dans le pays de Lorient de janvier à mars et qui met à l’honneur la culture bretonne. Retrouvez le programme sur :http://emglevbroanoriant.bzh/
Elles ont surtout en commun leur envie de transmettre un patrimoine, pour l’une culinaire, pour l’autre musical. Mais quelle est l’histoire de ces deux associations et comment ont-elles choisi de perpétuer les traditions et comment ont-elles réussi à fédérer ?

Nos invités : 
Bernard Aunier le président de la Confrérie du gâteau breton https://gateaubreton.wordpress.com/
Béatrice Mengan, responsable de la communication à la fédération des bagadou Bodadeg Ar Sonerion http://www.bodadeg-ar-sonerion.org/
qui regroupe près de 10 mille sonneurs à travers la Bretagne.

A noter que Bodageg Ar Sonieron prépare son 69e championnat des bagadou de première catégorie qui aura lieu à Brest le 25 février prochain. 

Locmiquélic Deizioù Des moments de Partage autour du gâteau Breton

 

Article du Télégramme

IMG_1708Isabelle Sivy, animatrice de la médiathèque, Yvic Tréhin, d’Activac, Sandrine Rabotin-Ropert, responsable du service culturel, et Bernard Aunier, président de la confrérie du gâteau breton-Le Lorientais.
© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/morbihan/locmiquelic/deiziou-des-gateaux-bretons-a-decouvrir-03-02-2018-11838461.php#8pM5dA1m9tEsLu8k.99

 

Locmiquélic Deizioù Des moments de Partage autour du gâteau Breton

Article du journal Ouest France

moments-de-partage-autour-du-gateau-bretonDe gauche à droite : Sandrine Rabotin-Ropert, coordinatrice culturelle, Yvic Tréhin, responsable du service enfance-jeunesse, Isabelle Sivy, agent de la médiathèque, et Bernard Aunier, président de la Confrérie du gâteau breton Le Lorientais.

Les Deizioù sont l’occasion de nombreux rendez-vous dans la commune. Cette édition ne dérogera pas à la tradition : documentaire, concerts… et patrimoine culinaire !

Lucien Gourong

Dans le cadre des Deizioù et en partenariat avec Emglev Bro an Oriant, la médiathèque propose deux rendez-vous autour du gâteau breton et pour ce faire, a fait appel à la Confrérie du gâteau breton Le Lorientais, créée en 2013 par Lucien Gourong et Bernard Aunier. Ce dernier explique : « Le but de la confrérie était de ramener l’historique du gâteau breton à la région lorientaise. L’origine du gâteau breton, c’est Port-Louis ! »

Dégustation

Cette confrérie organise le concours mondial amateur. Dans la commune pourtant, il ne s’agira pas d’un concours mais d’un moment de partage, réunissant un adulte et un enfant pour la confection, puis tous les participants pour la dégustation ! Transmettre le patrimoine culinaire, telle est l’idée de ces deux rendez-vous. « Le gâteau breton a toujours été un gâteau familial », a précisé Bernard Aunier, qui ne manquera pas de prodiguer avis et conseils.

Les enfants aussi

Bernard Aunier interviendra également auprès des enfants de l’accueil de loisirs Activac (6-10 ans), mercredi 7 février. Inscriptions via le portail famille https ://rive-gauche.portail-defi.net/ou au 02 97 33 99 01 pour un premier contact.

En breton

Les Deizioù sont un festival déjà bien implanté à Locmiquélic depuis quelques années. En nouveauté pour cette édition : des prestations en langue bretonne. Mais au-delà de cette manifestation, la municipalité souhaite « développer des actions avec les locuteurs bretons de la commune », selon Sandrine Rabotin-Ropert, coordinatrice culturelle. La signature de la charte de la langue bretonne est d’ailleurs envisagée prochainement.

Samedi 3 février, à 10 h 30 : histoire et démonstration, avec Bernard Aunier, président de la Confrérie du gâteau breton Le Lorientais. Samedi 17 février, à 10 h 30 : Partagez votre gâteau. Exposition d’objets et de livres anciens. Contact : 02 97 33 98 20 ou mediathequelocmiquelic@gmail.com.

Le Gâteau Breton en Corée du sud

coreedusud

Ur blezad mat evit 2018 ! Yec’hed ha levenez deoc’h ha d’ho re

Edan gwarez an Dolharubangs ( 하르방), delwennoù kizellet e roc’h volkanek enezenn Jeju-Do ha skeudennet e-pad ma beaj du-hont.

E Koreaneg, evit ar blezad mat, e vez distaget un dra bennak evel  :

« sè-hè-pô  mani-pa-du-sé-ho »

(Evit derc’hel soñj e brezhoneg  :

Sec’hed ‘po, Manu  : padus eo  ! ) 

Bremañ m’hon eus familh du-se, emañ ret deomp en em lakaat  !

Joa ha levenez hag a-benn ur wezh bennak !

Anaig

Bonne année et bonne santé à vous en 2018

Sous la protection des Dolharubangs ( 하르방), des statues en roche volcanique de l’Île de Jeju-Do photographiés lors de mon voyage en Corée.

Ce qui est écrit sur la carte en coréen (bonne année) se prononce à peu près  :

« sè-hè-pô  mani-pa-du-sé-ho »

Vous aurez peut-être compris le petit truc mnémotechnique ci-dessus, je suppose mais en voici tout de même la traduction en français : Vous aurez soif, Manu, et ça dure !

Comme notre fils aîné est marié à une Coréenne, il faut bien s’y mettre un peu.

À quand les jeux olympiques du gâteau breton ?

anaiglucas